imagerie médicale - copyright Ville de Marseille

Troisième Centre hospitalier universitaire de France (CHU), Marseille joue un rôle majeur dans le rayonnement international de la France pour son excellence médicale. Celle-ci s’appuie sur la haute compétence de ses praticiens et des équipes de soins, la qualité de ses plateaux techniques, l’innovation et la recherche scientifique et clinique, ainsi que sur l’accessibilité d’une offre de soins ouverte à tous.

La ville bénéficie d’un maillage dense d’hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux et d’imagerie médicale, tant publics que privés, qui disposent de technologies et de plateaux techniques de pointe.

Elle est ainsi reconnue dans des domaines d’excellence aussi divers que la pédiatrie, l’infectiologie, les neurosciences, la génétique, la médecine néonatale, les maladies rares, les grands brûlés, l’hématologie, la neurochirurgie, les transplantations d’organes, la traumatologie, les greffes osseuses, la chirurgie de la main, l’infertilité…

En 2014, une équipe de l’Assistance publique hôpitaux de Marseille (AP-HM) a signé une nouvelle première mondiale en chirurgie endoscopique en réussissant la déviation de l’estomac dans l’intestin grêle par endoscopie.

Marseille est aussi un pôle de référence pour son Centre de lutte contre le cancer qui accueille plus de 22 000 patients par an. Le centre anti-cancéreux et l’AP-HM disposent en effet des dernières technologies diagnostiques et thérapeutiques, notamment en chirurgie télé-opératoire et en écho-endoscopie digestive.

Porteuse d’un ambitieux projet médical, l’AP-HM se restructure autour de trois grands pôles hospitaliers : Nord, Centre (Timone et Conception) et Sud. Couplée aux grands hôpitaux privés que sont la Fondation hôpital Saint-Joseph et l’Hôpital européen (Paré-Desbief), cette offre de soins conforte Marseille au premier rang des places médicales françaises.