quartier d'affaires - copyright Ville de Marseille

Portée sur les fonts baptismaux en janvier 2016, la métropole Aix-Marseille a connu une lente gestation qui va se poursuivre tout au long des prochaines années.

Certaines réticences ont dû être levées et quelques habitudes prendront encore du temps à évoluer dans le respect des identités de chacun.
Mais les faits sont têtus : l’espace métropolitain était devenu une réalité depuis plusieurs décennies. Une réalité du quotidien fondée sur une mobilité des habitants liée à leur activité professionnelle, à l’éducation et à l’enseignement supérieur, aux courses ou au shopping, aux soins et aux examens médicaux ou à la consultation de spécialistes, aux sorties et aux loisirs, aux spectacles culturels ou sportifs…

De fait, Marseille était sortie depuis longtemps de son corset de collines pour partager un même espace avec le pays d’Aubagne, Aix-en-Provence ou les rives de l’étang de Berre. Un territoire uni par un même destin, dont la solidarité devenait plus indispensable que jamais pour exister dans un contexte de compétition économique mondialisée et de concurrence territoriale exacerbée.

Toute volonté hégémonique exclue, Marseille, deuxième ville du pays et doyenne des villes françaises, cumule naturellement toutes les caractéristiques d’une grande métropole. Qu’il s’agisse de sa position géostratégique et de sa vocation euroméditerranéenne, de son rôle en tant que plateforme d’échanges. Que l’on se penche sur ses nombreux atouts en tant que terre d’excellence économique, scientifique, universitaire et de recherche. Que l’on examine, enfin, ses équipements médicaux, sa qualité de vie, culturelle et environnementale, inégalable, à bien des égards.

Ces atouts viennent s’agréger à ceux, nombreux, des communes voisines pour constituer un territoire métropolitain économiquement attractif et puissant de quelque 200 000 établissements, dont plus de 700 grandes entreprises internationales, et 740 000 emplois. Riche de deux millions d’habitants, la métropole Aix-Marseille regroupe désormais les forces d’un vaste territoire qui couvre la majeure partie des Bouches-du-Rhône.

 

Quelques chiffres…

La métropole Aix-Marseille associe 93 communes et près de 2 millions d’habitants.

200 000 : le nombre d’entreprises recensées sur le territoire métropolitain.

740 000 : le nombre d’emplois généré par ces établissements.

L’économie maritime est aujourd’hui porteuse de plus de 43 000 emplois sur le département, dont 13 000 à Marseille, pour un chiffre d’affaire estimé à plus de 14 milliards d’euros.

1 milliard d’euros : le montant de la consommation touristique annuelle.

Un marché de 700 millions de consommateurs est accessible depuis l’aéroport de Marseille Provence en moins de quatre heures.