VdM_241618 - copyright Ville de Marseille

Jouissant d’une position stratégique aux portes de la Méditerranée, Marseille s’est spécialisée, au fil des siècles, dans la lutte contre les maladies infectieuses et tropicales.

Une expertise qui lui a valu d’obtenir le label d’Institut hospitalo universitaire (IHU) pour le projet d’Infectiopôle porté par Aix-Marseille Université et l’AP-HM et coordonné par le Pr. Didier Raoult.

Le bâtiment de 21 000 m², en cours de construction au sein de l’hôpital de la Timone, abritera 700 chercheurs et soignants qui se consacreront au diagnostic, à la recherche, à l’enseignement et aux soins de maladies qui font, chaque année, dix-sept millions de victimes dans le monde.

Placée dans le top 5 mondial des pôles de compétence en infectiologie, Marseille, par ailleurs siège permanent de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), tient un rôle capital dans le transfert de technologies anti-infectieuses issues de la recherche française. Dans cette perspective, les équipes de l’Infectiopôle sont en lien avec les principaux réseaux qui comptent sur le continent africain.