Marseille Provence, Capitale européenne de la culture 2013, a donné le « la » !

Amenés à travailler ensemble – ce qui n’était jusqu’alors pas dans leur culture – les collectivités locales, les acteurs économiques, culturels et associatifs, ont découvert les vertus de la coopération de projet. Une expérience unique qui n’est pas étrangère au succès incontestable de l’année capitale.

Des rapprochements avaient déjà été initiés autour de l’enseignement supérieur avec la fusion des universités, intervenue en janvier 2012, qui a donné naissance à l’université unique – Aix-Marseille université – première université française en nombre d’étudiants.

Plus récemment, c’est le label French Tech qui est venu à son tour couronner les projets d’accélérateurs dans le domaine du numérique, amenant les pôles aixois et marseillais à travailler ensemble.

Confrontée à la preuve par l’exemple d’une recette gagnante, la constitution d’une grande métropole attractive s’imposait d’elle-même.