ambiance quartier - copyright Ville de Marseille

Entre le milieu du XIXe et le début du XXe siècle, la croissance urbaine va peu à peu unifier le territoire de Marseille.
Grâce à l’arrivée du chemin de fer et la création d’industries, les anciens noyaux villageois laissent place à de nouveaux quartiers comme l’Estaque, au Nord, les Goudes ou Montredon, au Sud.

Marseille qui était restée longtemps centrée sur son cœur historique devient la ville aux 111 quartiers.

Autant de personnalités ne formant qu’une seule ville.