silo - copyright Ville de Marseille

Un territoire et une population

L’une des communes les plus étendues de France avec 24 000 hectares de superficie.
10 362 hectares de zones naturelles avec objectif de protection – soit 42% du territoire communal.
Plus de 300 jours d’ensoleillement par an.
57 kilomètres de littoral.
21 plages et sites de baignade de qualité contrôlée par l’Agence régionale de la santé.
850 636 habitants – soit la deuxième ville de France.
380 900 ménages.
8% de population étrangère.
Une ville jeune qui compte :
24,7% de moins de 19 ans
26,7% de 20 à 39 ans
25,4% de 40 à 59 ans
17,2% de 60 à 79 ans
6% de 80 ans et plus.

 

Une économie dynamique et attractive

L’activité économique marseillaise est portée par ses 66 000 entreprises et établissements. Un chiffre en forte croissance avec 10 024 créations d’établissements nouveaux en 2013.
On compte 340 465 emplois – un nombre en progression de 8 552 emplois depuis 2006.
Le Grand port maritime de Marseille est le 1er port de France, le 2ème de Méditerranée, le 3ème port mondial pour les hydrocarbures et le 5ème port européen.
Son activité génère 43 500 emplois.
80 millions de tonnes de marchandises et 1 100 000 containers transitent par le port de Marseille qui enregistre 15 654 escales de navires par an et 2 620 000 passagers. 400 ports dans le monde sont desservis par Marseille-Fos.
Innovation et pôles de compétitivité constituent également un moteur puissant de l’économie marseillaise symbolisé par 3 incubateurs : Impulse (Château-Gombert), multimedia (Belle-de-Mai), Biotech (Luminy).
7 des 9 pôles de compétitivité labellisés en Provence Alpes Côte d’Azur concernent Marseille – dont Optitec (optique-photonique) et Eurobiomed (santé) qui y sont implantés.
Le commerce est un autre pilier majeur de l’économie marseillaise, en plein développement. 45 000 m² de surfaces ont vu le jour en 2014 (Terrasses du Port) et 57 000 m² supplémentaires sont en construction (Vélodrome et Bleue-Capelette).
La consommation touristique génère 1 milliard d’€ par an et 13 270 emplois directs au sein de 2 208 établissements.
457 rencontres professionnelles en 2013 (congrès, conventions), représentant 326 325 journées participants.

 

Un espace de services de haut niveau

On dénombre à Marseille 419 430 logements.
Un parc composé à 82,6 % d’appartements et 16,5% de maisons individuelles, qui a progressé de 13 700 logements depuis 2006.
77 195 sont des logements sociaux.
Depuis 2008, 4 600 logements neufs sont construits, en moyenne, chaque année. En 2013, ce sont 4 960 logements neufs qui ont été réalisés.
44 % des occupants sont propriétaires de leur logement, 53% en sont locataires (les 3 % restants étant logés gratuitement).
14 conventions ANRU (rénovation urbaine) ont été signées à Marseille, représentant 1,1 milliard d’€ d’investissement public.
La ville compte 88 540 écoliers (507 écoles), 39 270 collégiens (98 collèges), 27 410 lycéens (83 lycées) et 6 400 élèves en apprentissage (17 CFA), répartis entre enseignement public et privé.
51 860 étudiants étaient inscrits à Marseille pour la rentrée universitaire 2013, dont 28 560 en université (les autres étant répartis entre les grandes écoles, les classes préparatoires, les BTS…
2ème pôle de recherche publique de France, Marseille abrite la plus grande délégation régionale du CNRS, l’INSERM (recherche médicale), l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et la 1ère compétence en mécanique énergétique de France.
La ville est aussi le 2ème pôle de recherche français en sciences du vivant et neurosciences.
L’Assistance publique des hôpitaux de Marseille regroupe 3 500 lits dans 4 hôpitaux (1er centre hospitalier de PACA). L’APHM a assuré, en 2013, 1 045 100 consultations, 5 485 naissances, 250 greffes.
Marseille est labellisée Canceropôle et Génopôle. L’Institut Paoli-Calmettes est le 2ème centre anticancéreux de France.
La ville compte également 1 359 médecins généralistes, 93 pédiatres et 76 établissements d’hébergement pour personnes âgées.
Marseille dispose d’un réseau de métro et de tramway de 35 km (4 lignes), emprunté par près de 350 000 voyageurs chaque jour. Le réseau de bus (RTM) se déploie, quant à lui, sur 673 km et 76 lignes qui transportent chaque jour quelque 260 000 passagers.
La ville compte 26 parkings en ouvrage qui proposent 14 273 places de stationnement.

 

Une terre de loisirs, de tourisme et de culture

Plus de 1 000 équipements sportifs.
5 875 anneaux de plaisance.
15 000 rencontres et tournois organisés dans les stades et les gymnases marseillais en 2013.
58 000 spectateurs à l’Open 13 (tournoi de tennis inscrit à l’ATP).
15 000 participants inscrits au semi-marathon Marseille-Cassis.
13 000 participants au Mondial à pétanque La Marseillaise.
6 700 m² dédiés aux sports de glisse (patinoires, skate park, bmx) au sein du Palais omnisport Marseille grand Est. Un complexe unique en Europe qui a accueilli 1,2 millions de personnes en 2013.
8 492 fauteuils de cinéma et 2,35 millions d’entrées en 2013.
362 tournages réalisés à Marseille en 2014, dont 15 longs métrages et 19 séries.
16 musées qui totalisent une fréquentation de plus de 2 millions de visiteurs.
42 théâtres dont 2 scènes nationales, 1 opéra.
Des salles de concerts et de spectacles dont les quatre principales représentent 13 000 places.
12 ha dédiés aux pôles patrimoine, media, arts et spectacles vivants à la Friche de la Belle de Mai. 36 000 m² consacrés aux arts de la rue (Cité des arts de la rue).
Des événements culturels : Fiesta des Suds (50 000 spectateurs), Festival de jazz des cinq continents (34 000 spectateurs), Marsatac (30 000 spectateurs), Festival de Marseille (25 000 spectateurs).
Près de 4 millions de touristes par an, dont 14 % de clientèle étrangère. 2 millions de visiteurs à Notre-Dame de la Garde ainsi que dans les calanques. La barre d’1,5 millions de croisiéristes franchie en 2014.