VdM_152529 - copyright Ville de Marseille

La fusion des trois universités historiques de Marseille et d’Aix-en-Provence, en janvier 2012, a donné naissance à la plus grande université française.

Elle rassemble 71 000 étudiants dans ses 19 facultés pour préparer l’un des 1 100 diplômes allant de la licence au doctorat. 4 500 enseignants chercheurs animent ces cursus où l’on dénombre 130 laboratoires de recherche en lien avec les grands organismes nationaux de recherche : CNRS, INSERM, URD, INRA, CEA…

Mais la taille ne constitue pas l’objectif prioritaire de cette démarche. L’intérêt premier de ce regroupement au sein d’une université unique des cinq grands domaines disciplinaires (sciences humaines, sciences économiques et gestion, droit et sciences politiques, sciences de la santé, sciences et technologie) tient d’abord à l’interdisciplinarité et à la mise en réseau des compétences qu’il favorise. Elles sont les gages d’une meilleure insertion professionnelle des jeunes diplômés dans une économie moderne. Ces croisements interdisciplinaires réguliers participent également à la dynamique de l’innovation.
Aix-Marseille université figure désormais dans le top 3 des universités euroméditerranéennes aux côtés de Rome et de Pise, et dans le top 100 des universités mondiales au classement de Shanghai 2012.