Le projet de métropole numérique du Sud, porté par le territoire Aix-Marseille, a été labellisé « French Tech », en novembre 2014, par le Secrétariat d’Etat chargé du numérique.

L’originalité de cette candidature repose sur la coopération gagnante des deux pôles urbains de l’aire métropolitaine, l’ouverture sur la Méditerranée et la fertilisation croisée entre économie et culture, incarnée par le succès de Marseille-Provence, Capitale européenne de la culture 2013.
La labellisation de ce projet qui réunit, dans un même élan, acteurs privés et publics autour de neuf projets d’accélérateurs de start’up numériques, témoigne du succès de cette démarche collaborative.

Concrètement, celui-ci s’articule autour du Pôle media de la Belle de Mai et de son extension future, mais aussi sur le technopôle de Château-Gombert à Marseille, sur le technopôle de l’Arbois et sur le site de la Constance à Aix-en-Provence.

« Aix Marseille French Tech » a désormais vocation à densifier le réseau de start’up numériques dans trois directions : l’économie, l’aménagement et le citoyen. Dans les prochaines années, l’ensemble de ce territoire pourra bénéficier du dynamisme du secteur numérique et de sa dynamique sur l’économie traditionnelle et les services publics afin d’accroître son rayonnement et d’apporter une qualité de vie encore meilleure à ses habitants.