3 QUESTIONS À ANNE GARABEDIAN

JOURNALISTE CULINAIRE

Quelle -M- Ambassadrice êtes-vous ?
Journaliste culinaire depuis de longues années, je défends la Provence gastronomique. Dès la création du Club M, je me suis investie de ma mission d’Ambassadrice de Marseille sur le plan culinaire, et je suis très fière de porter haut nos couleurs avec quelques chefs emblématiques. Pour aller toujours plus loin dans la mise en avant de notre territoire, il fallait créer notre propre support : c’est ainsi qu’avec mon époux (Jean-Philippe Garabedian, photographe culinaire), nous avons créé en 2017 le magazine «Le Coeur des Chefs » dédié aux cuisiniers, producteurs, artisans, acteurs d’une gastronomie bouillonnante et passionnée. L’une écrit et l’autre photographie afin de partager ce dynamisme. Nous sommes des passeurs : notre support ne fait que refléter l’état d’esprit de partage qui anime cette profession.

Comment comptez-vous promouvoir Marseille, capitale de la gastronomie méditerranéenne ?
« Le Cœur des Chefs » est né ici : nous vivons en Provence, la terre est riche de gastronomie, il fallait juste orienter les projecteurs dessus. Dès la fin de la première année, le magazine est devenu national. Les autres régions ont plébiscité le support et souhaitaient que l’on parle aussi des autres territoires gastronomiques et pas uniquement de la Provence… Nous sommes très fiers d’avoir ainsi créé un média national print et digital, dont le siège est ici. Au moment où l’édition est en difficulté, nous avons imaginé un modèle économique adapté à nos cibles et à notre époque mais qui n’a pas besoin d’un siège parisien pour exister.

Le territoire marseillais en 3 mots ?

  1. Le partage (de la cuisine),
  2. l’iode (des palourdes),
  3. le soleil (sur les légumes).

A paraître :
Le magazine « Le Cœur des Chefs » : www.lecoeurdeschefs.com  version print sur abonnement, version digitale en libre accès. Prochaine édition le 14 octobre.
Le livre de cuisine « Une Table, au Sud » / Ludovic Turac » paraîtra aux éditions La Fabrique de l’Epure le 22 novembre : il rend hommage à la cuisine de Marseille réalisée par l’un de ses meilleurs ambassadeurs.

Recettes : Ludovic Turac / Textes : Anne Garabedian, Photos : Jean-Philippe Garabedian

Notre
Actualité