Vieux Port - copyright Ville de Marseille

Doyenne des villes françaises, fondée il y a vingt-sept siècles sur les rives du Lacydon, l’actuel Vieux-Port, Marseille méritait bien un musée d’histoire à la hauteur de son inestimable patrimoine. C’est chose faite depuis 2013 où l’extension de cet équipement, situé autour du site archéologique de la corne du port antique, a coïncidé avec la Capitale européenne de la culture.

Tout au long du parcours muséographique organisé en treize séquences chronologiques, les visiteurs sont invités à voyager à travers les siècles, des premières occupations préhistoriques aux développements urbains contemporains. Sur 3 500 m² d’exposition, plus de 4 000 pièces de la collection sont mises en valeur, d’une flottille de bateaux grecs et romains unique au monde aux sarcophages de la nécropole paléochrétienne de la rue Malaval. Elles racontent l’incroyable épopée de cette ville-port ouverte sur la Méditerranée.

Le Musée d’Histoire est aussi le point de départ de la voie historique de Marseille, l’ancienne voie grecque datant du IVème siècle av. J.C. qui traverse la ville d’Est en Ouest et qui reste aujourd’hui visible dans le paysage urbain avec la rue Fiocca, la Grand-Rue et la rue Caisserie. Un axe qui se prolonge par la voie dite « d’Italie », qui traverse le quartier Belsunce en passant par la rue Thubaneau.

Du fort Saint-Jean-MuCEM au mémorial de la Marseillaise, cette voie est ponctuée d’une vingtaine de monuments historiques, depuis le musée des Docks romains qui évoque le passé maritime et commercial de Marseille jusqu’au mémorial des Camps de la mort. Un patrimoine rendu accessible par les tablettes et autres smartphones grâce à la technologie de la réalité augmentée.